Comment se débarrasser des cafards

Blatte

Le mot blatte est le nom scientifique (du latin blatella), le mot cafardest plus souvent employé dans le langage courant. On Identifie la présence des blattes par des traînées et traces d’excréments et une odeur spécifique désagréable due à une phéromone.

Les blattes fréquentent, suivant les espèces, des lieux chauds, humides ou secs et abrités de la lumière. Ayant une activité crépusculaire et nocturne, elles prennent possession des cuisines, des salles d’eaux, des gaines techniques et de nombreux recoins, dès la nuit tombée.

Elles ont un besoin vital d’eau et se nourrissent de toutes matières végétales et animales viande, légumes, fruits, aliments sucrés, graisses, tissus, cartons, papiers, cadavres de blattes mortes, etc. C'est pourquoi on la trouve un peu partout : dans les maisons, les appartements, les restaurants, les magasins et entrepôts alimentaires ou non, les bateaux, les hôpitaux, etc.

En France, il y a deux sortes de blattes :

Blatte Germanique Blatella germanica (L.)

Blatte Germanique
Durée développement oeuf / adulte100 jours environ
Durée de vie moyenne180 jours
Nombre d’oothèques par femelle5 environ
Nombre d’oeufs par oothèque20 à 48
Nombre descendants par an35000
Régime alimentaireOmnivore

La blatte germanique est la blatte courante de nos maisons, mesure de 10 à 15 mm de long et est de couleur brune, les ailes recouvrent la totalité de l’abdomen chez la femelle et la presque totalité chez le mâle. Le pronotum est orné de deux bandes longitudinales foncées. La blatte germanique prolifère dans les lieux humides et chauds. Activité nocturne. Elle ne vole pas, mais plane en se laissant tomber avec les ailes bien écartées.

Blatte Orientale Blatella orientalis (L.)

Blatte Orientale
Durée développement oeuf / adulte550 jours environ
Durée de vie moyenne100 jours
Nombre d’oothèques par femelle14 environ
Nombre d’oeufs par oothèque12 à 16
Nombre descendants par an200
Régime alimentaireOmnivore

La blatte orientale mesure 30 mm de long et est de couleur marron foncé à noire, les ailes recouvrent la moitié de l’abdomen chez le mâle et sont plus réduites chez la femelle. La blatte orientale prolifère dans les lieux humides et frais comme les caves et parkings. Activité nocturne. Elle ne vole pas.

En quoi les blattes sont-elles nuisibles ?

Les blattes véhiculent des germes pathogènes responsables de maladies telles que : gastro-entérites, tuberculose, salmonellose et sont à l’origine de nombreuses allergies... Souvent ressentie comme une marque de mauvaise tenue des locaux, la présence de blattes nuit franchement à la réputation des lieux fréquentés par le public (hôtels, restaurants, hôpitaux, écoles...).

A partir d’un seul point d’infestation, en quelques semaines elles peuvent proliférer dans l’ensemble d’un bâtiment. Elles s’introduisent à l’intérieur d’installations, machines, tableaux de commandes, appareils ménagers... où elles provoquent des courts-circuits et dégradations. Elles souillent les denrées alimentaires avec leurs excréments.

Traitement contre les blattes

Méthodes préventives

Une des premières méthodes de lutte contre les nuisibles est la prévention.

Les méthodes préventives sont très vastes. En nettoyant fréquemment les cuisines, en fermant hermétiquement les poubelles, en construisant des immeubles sans faux plafonds, sans plinthes creuses, fausses poutres, etc.

Malheureusement, toutes ces méthodes naturelles ne suffisent pas toujours pour empêcher l'apparition des animaux nuisibles.

C'est pourquoi, il est souvent nécessaire de faire appel à des techniciens hygiénistes appliquant des méthodes adéquates.

Traitement par insecticides

Les insecticides utilisés dans la lutte contre les blattes agissent par : contact, ingestion, inhalation ou par combinaison de ces modes d’action. Ils sont :

  • soit prêt à l’emploi sous forme de laque, gel, fumigène, appât,
  • soit à diluer avant utilisation : concentré émulsionnable suspension concentrée, poudre mouillable.

NB : Aucun insecticide n’agit sur les œufs de blattes.

Réalisation du traitement contre les blattes

Les caractéristiques du traitement sont déterminées par la nature de l’objectif : immeuble d’habitation, local industriel, commercial ou sanitaire.

Selon les cas, les traitements concerneront :

  • les surfaces : par pulvérisation ou par pose de gels
  • les volumes : par nébulisation

Les détecteurs de blattes (plaques de glu avec attractif) permettent de mesurer les réinfestations dans les zones à risque.

Il est recommandé de traiter un site infesté dans sa totalité (appartement, restaurant...).

Mesures préparatoires

Celles-ci doivent permettre de réaliser le traitement dans des conditions optimum pour qu’il produise toute son efficacité. Les personnes concernées qui auront préalablement été informées doivent :

  • Dégager les abords des plinthes et tuyauteries en particulier dans les cuisines, salles de bains, salles d’eau et WC ;
  • Débarrasser et nettoyer les meubles sous-éviers les placards ou autres lieux infestés ;

En cas d’application d’insecticides liquides, uniquement :

Avant le traitement :

  • Couvrir les aquariums, et couper l'aération ;
  • Eloigner les oiseaux et les autres animaux des pièces traitées ;
  • Eteindre les veilleuses des appareils à gaz.

Exécution du traitement

Détecter les refuges et les passages des blattes pour déposer judicieusement le gel ou pulvériser l’insecticide liquide.

Les locaux concernés sont :

  • les cuisines
  • les salles de bains, salles d’eau et toilettes
  • les plonges
  • les buanderies
  • et toutes autres zones ou pièces infestées.

Les produits insecticides sont appliqués sur ou près des :

  • plinthes et tuyauteries
  • espaces situés dessous et derrière les équipements et aménagements
  • gaines techniques
  • autres points signalés infestés

Dans certains cas, des zones difficilement accessibles telles que faux-plafonds, coffrages, vide-sanitaires, peuvent être traitées en complément par nébulisation.

Traitement anti cafard en cuisine

Traitement anti cafard en salles de bains et wc

Traitement anti cafard en chambre

Après le traitement

Après achèvement du traitement, suivre les recommandations de l’applicateur-hygiéniste :

  • Ne pas laver les parties traitées pendant au moins 48 heures,
  • Aérer les pièces en cas de traitement par pulvérisation,
  • En cas d'utilisation de gel, ne pas enlever les joints appliqués.

La disparition complète des blattes intervient durant le mois qui suit le traitement. Il est donc normal de constater la présence d’insectes, encore pendant quelques jours.

>> Cliquez ici pour visualiser tous les produits anti-cafard <<